KranF.com – Le Blogue

Technologies, Médias Sociaux et Marketing Internet

Le modèle de gratuité à la Radiohead ne fonctionne pas pour tous les artistes.


Écrit par Francis Bilodeau @ 4:18 pm le 27 October 2008
Filed under: Achats,Innovation,Internet,Web 2.0

J’ai donné en exemple cette année à plusieurs personnes le modèle de Nine Inch Nails et RadioHead qui ont décidé de donner leur musique gratuitement, tout en donnant aux fans la possibilité de faire don au groupe pour leur performance. Pour ces deux groupes, ce modèle fût un succès énorme. D’ailleurs, ils ont fait plus d’argent de cette manière qu’en utilisant la méthode de vente traditionnelle. Nine Inch Nails ont fait 1,6 millions de dollars en dons dès la première semaine et pour Radiohead et bien ils ont fait plus d’argent en dons que les ventes de tous leur autres albums réunis! Ne croyez-vous pas que cela fait du sens? Donnez votre musique gratuitement et si les gens aiment votre produit, ils vous le remettrons en dons. Cela  fonctionne pour NIN et Radiohead. Toutefois, il semblerait que “donner sa musique gratuitement” rapporte seulement pour les artistes dont leur renommés est déjà acquise…

Ce modèle de don, Jamendo là compris. Jamendo est l’un des plus grands sites de partage de musique grauit et légal où les utilisateurs ont la possibilité de donner de l’argent aux artistes qu’ils aimeraient soutenir. Depuis le lancement du site en Juin 2005, près d’un demi-million d’utilisateurs ce sont abonnés. En trois ans, le site s’est transformé en l’une des plus grandes communautés de partage de musique. Il semble cependant que le bouton “donnez un don” ne sert à pas grand chose.

TorrentFreak ont examiné le nombre total de dons jusqu’au 25 Octobre 2008 et les résultats sont tout à fait révélateur. Sur les 423.968 utilisateurs, 1650 ont fait don d’un montant d’argent, un peu moins de 0,5% des inscrits. Au total, ces utilisateurs ont donné 2712 fois pour un total en argent d’un peu plus de $36,000. Cela se traduit par une moyenne d’un peu plus de 10$ par don. Le plus grand don sur Jamendo jusqu’à présent était de 200 Euros (250$). Impressionnant, mais pas aussi impressionnant que le don de 5000$ du chanteur du groupe Nine Inch Nails (Trent Reznor) lorsqu’il a télécharger l’exemplaire gratuit de l’album de Radiohead.

Toujours selon TorrentFreak, l’un des plus gros artiste sur Jamendo est Rob Costlow, avec un peu plus de 1000$ en dons sur trois ans. Sur Jamendo, ses deux albums ont été téléchargés plus de 50000 fois, et plus d’un demi-million de personnes ont écoutés sa musique sur le site. Jamendo a actuellement près de 10000 artistes (pas tous n’accepte les dons), et 648 de ceux-là ont obtenu au moins un don. Cela veut-il dire que les artistes ne doivent pas donner leur musique gratuitement?

La réponse à cette question est simple. Si leur but est de faire des milliers de dollars à partir de dons, probablement pas. Toutefois, ce n’est pas ce que la plupart des artistes ont l’intention de faire. Ils veulent que leur musique soit entendue, créer une audience et se chercher des fans ici et là. Les gens qui téléchargent leur musique gratuitement sont potentiellement des personnes qui visitent leurs concerts, achètent des produits dérivés et parle à leurs amis de ce groupe qu’il ont découvert. Les artistes moins connus ne seront donc jamais en mesure de générer un revenu à partir de dons, mais faire don de leur musique gratuitement fait partie d’un modèle d’affaires viable.


4 Réponses to “Le modèle de gratuité à la Radiohead ne fonctionne pas pour tous les artistes.”


  1. Yves Carignan le 28 October, 2008 8:55

    Salut Frank,

    Peux-tu envoyer ce billet aux artistes québécois ?… Ce serait un excellente façon de s’auto-financer et de cesser de venir nous faire la morale !…

    Aussi, le problème avec la musique, c’est que ce sont des jeunes, sans cartes de crédit, qui downloadent leur musique à partir de ces sites… Les dons sont donc limitées. Il devrait y avoir un moyen de faire prendre conscience aux parents de ce que font les jeunes avec cette musique gratuite et souvent illégale.

    Yves

  2. admin le 28 October, 2008 13:42

    Salut Yves!

    En effet, ce serait une bonne idée d’envoyer ce billet aux artistes québécois! Il y a d’autres moyens de se faire connaître que de quêter du fric au gouvernement… Je vais m’abstenir d’aller plus loin dans cette réflexion. ;-)!

    Frank

  3. Luc Gendron le 29 October, 2008 8:05

    Salut Francis,

    Crois-tu que ce modèle a autant d’impact peu importe le style de musique? En d’autres termes et considérant qu’elle s’adresse à une autre clientèle, crois-tu qu’un artiste de musique classique pourrait attirer davantage de dons que la musique “du jour”? As-tu “vu” des plateformes en ce sens dédiées à la musique classique?

  4. admin le 29 October, 2008 9:03

    Salut Luc!

    Je pense que l’impact qu’un artiste a sur le monde dépend surtout du nombre de personnes qui écoute ce style de musique et du nombre d’artistes qui en produisent pour ce style précis. C’est certain qu’un artiste qui arrive à percer dans le monde du Pop, on en parlera certainement plus dans les médias qu’on artiste qui perce dans le domaine Classique, puisqu’il y a plus de gens qui s’intéressent au Pop. Mais je pense que peu importe qui réussi à percer dans son style de musique, c’est parce qu’il a du talent et il sera reconnu. Peut-être qu’il fera moins d’argent et récoltera moins de dons, mais il sera respecté par son auditoire, c’est certain.

    Concernant une plateforme de musique classique, je n’en connais pas! Mais tu peux jeter un oeil sur la section classique de Jamendo afin de découvrir de nouveaux artistes!

Laissez une réponse







Francis Bilodeau's Facebook profile


Recevez les billets par courriel!


Add to Netvibes
Add to Google
Subscribe with Bloglines

 TwitterCounter for @fbilodeau


Mon Twitter

Calendrier

October 2008
M T W T F S S
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031