KranF.com – Le Blogue

Technologies, Médias Sociaux et Marketing Internet

Archive pour la Catégorie 'Technologie'

Écrit par Francis Bilodeau @ 7:39 pm le 12 September 2012
Filed under: Achats,Actualité,Apple,Cellulaire,Entreprise,Innovation,iPhone,Technologie

Un peu plus tôt aujourd’hui avait lieu le Keynote de Apple, une conférence d’une durée d’environ deux heures qui a pour but de promouvoir les produits d’Apple qui verrons le jour sur le marché sous peu. Parmi ces produits fût annoncé un nouvel iPod Nano et Touch ainsi qu’une version améliorée de iTunes. Mon billet se concentrera cependant sur ce qui présentement est le grand débat: le nouvel iPhone 5 qui fût également annoncé cet après-midi. Bien que la plupart des détails de ce nouvel iPhone ont été victime de fuites lors des dernières semaines, le tout est maintenant “officiel”.

Avant de vous livrer mon humble opinion sur ce nouveau gadget qui sera sur le marché en pré-commande le 14 Septembre 2012 et en magasin le 21 Septembre 2012 au coût de 200$, 300$ ou 400$ pour le modèle 16GB, 32GB et 64GB respectivement, j’aimerais vous faire part d’un petit détail. Afin d’être le plus honnête possible avec vous, je suis un fan de la gamme d’Apple en se qui attrait au iPhone et iPad. J’ai d’ailleurs présentement un iPad 3 et un iPhone 4. Par contre, j’essaie d’être le plus neutre et le plus froid possible lorsque vient le temps de dicter mon opinion. Mon côté “fan-boy” est donc laissé de côté!

Vous connaissez probablement les nouvelles fonctionnalités de l’iPhone 5, si ce n’est pas le cas, je vous invite à consulter la vidéo ci-bas qui est un commercial de Apple:

 

 

Maintenant, je dois vous dire que je suis un peu déçu du nouvel iPhone. Ne vous y méprenez pas, c’est un excellent téléphone. Il a tout ce qu’il faut pour être utile et faire le travail d’une manière impeccable. La version iOS6 qui verra le jour le 19 Septembre amène également une tonne de correctifs et d’améliorations qui sera utile également utile pour les utilisateurs des versions précédentes. En tout, c’est près de 200 nouveautés et améliorations!

Le fait que je sois déçu est qu’Apple semble suivre une évolution logique entre ses versions d’appareils. Également ils travaillent de manière à rattraper ce que leurs (nombreux) compétiteurs font. C’est principalement ce qui me déçoit le plus, où est l’innovation? Vous pouvez tous dire qu’Apple est très fermée comme entreprise, prend des décisions douteuse comme par exemple poursuivre Samsung pour des droits de brevets violées. N’utilise pas les standards de l’industrie (technologie Apple Lightning plutôt qu’utiliser du Micro-USB). Par contre, si vous avez une chose que vous ne pouvez dire c’est qu’Apple n’est pas innovateur. Ils étaient des pionniers avec l’iPod, ils ont également pulvérisé Blackberry avec l’avènement du iPhone 3G, qui n’ont jamais été capable de suivre. Plusieurs ont par la suite copié le concept du iPhone pour sortir leur propre version. Cependant, depuis ce temps, le marché du téléphone intelligent est devenu extrêmement compétitif et de nouvelles offres sont apparues avec les téléphones Android et Windows qui sont beaucoup plus “ouverts” dans leurs standards. Il ne faut pas se le cacher, ces téléphones font aujourd’hui pratiquement la même chose qu’un iPhone et même mieux dans certains cas.

Le dernier modèle de iPhone a été décevant (4S), rien de nouveau à part Siri. Une innovation oui, mais qui ne fonctionne pas très bien ici au Canada, du moins pour le moment. J’attendais avec impatience le redisign du iPhone 5, mais outre un écran élargi, il n’y a rien pour moi qui saute à l’oeil. Lorsque l’on compare avec les compétiteurs, ce nouveau téléphone n’est qu’une mise à jour pour être capable de rejoindre ce que les autres font. Bref, où est l’innovation dans ce nouveau téléphone? Où est la longueur d’avance de Apple? Est-ce que aujourd’hui, près de cinq ans après le tout premier iPhone, nous possédons un iPhone seulement pour le nom, la marque? Est-ce que nous payons des centaines de dollars de plus que pour la marque? D’où ma déception. J’attendais une grande innovation aujourd’hui qui n’a pas eu lieu.

J’achèterai le iPhone 5, mais je n’ai pas vraiment d’arguments pour me défendre d’attaques d’adversaires à part c’est une question de goût. À part que je fonctionne avec le iPhone depuis la version 3G et que je ne veux pas perdre mes données sur mes Apps. À part que je n’ai pas de temps à perdre à apprendre à configurer un nouveau téléphone de A à Z. Le marché est selon moi très égal et où nous en sommes ce n’est qu’une question de goût et de sous. Bref, même s’il sera très populaire, Apple devrait se faire gruger de plus en plus de parts de marchés dans les mois à venir. C’est bien d’entendre tout plein de statistiques sur la force d’Apple lors des présentations Keynote, mais il manque d’innovation depuis le départ de Steve Jobs (paix à son âme).

Quelle est votre opinion sur le iPhone 5? Faites m’en part!

Vous cherchez un comparatif entre les meilleurs téléphone du marché? Voici un tableau intéressant, courtoisie de Mashable.

Écrit par Francis Bilodeau @ 8:32 am le 21 May 2009
Filed under: Actualité,Cellulaire,Commerce Électronique,Entreprise,Internet,Technologie,Web 2.0

Séries d’articles très pertinent et d’actualité du Devoir que vous pouvez lire ici, ici et ici. Ces articles, qui ont été publiés cette fin de semaine traitent du retard technologique que le Canada est en train de prendre comparativement aux autres pays du monde. L’article indique qu’en cinq ans, le Canada est passé du 9e rang au 19e rang en matière développement global des technologies de l’information et des communications. Le retard est notable partout, autant dans nos infrastructures et dans nos entreprises que dans nos habitudes personnelles dont j’ai traité à maintes reprises sur ce blogue dernièrement. Maintenant, nous ne sommes plus fier de nos technologies comme autrefois, un sentiment de gêne s’installe de plus en plus. Pour citer quelques passages de l’article:

Demandez au directeur de la recherche à la Société des arts technologiques (SAT) de Montréal, René Barsalo, qui sillonne la planète pour y parler de spectacles multimédias en réseau, de télémédecine ou encore de diffusion de contenus vidéo sur un téléphone cellulaire. «Oui, ça devient gênant: désormais, quand on croise des partenaires éventuels en Europe ou en Asie, il faut leur expliquer qu’on ne pourra pas collaborer avec eux, lance-t-il. Pas qu’on ne veuille pas, mais parce qu’on n’a plus les capacités techniques au Canada pour le faire.»

Pour la productrice Josée Vallée, présidente de Cirrus communications, la firme qui a donné vie à la série Tout sur moi, la situation est plus que gênante, elle est surtout lourde de conséquences: après chaque journée de tournage, les épreuves — les rushs, quoi! — sont généralement gravées sur un DVD pour être visionnées le soir même par les producteurs. «Nous avions pensé nous équiper d’un système pour échanger ces rushs sur un réseau fermé, dit-elle, et ce, pour éviter de graver tout ça sur un DVD et épargner un envoi quand le tournage est loin de Montréal. Mais on a été obligés de reculer à cause du temps que cela aurait pris pour transférer ces données.»

Comme l’article du Devoir l’indique, nos infrastructures de réseau que ce soit Vidéotron, Bell ou Rogers frôlent non seulement l’obsolescence, mais demeure très couteuses pour le consommateur et sont souvent accompagnés de petites limites de bande passante qui limite notre développement technologique. Cette situation est notable non seulement dans nos forfaits Internet résidentiel, mais aussi dans nos forfaits de téléphone cellulaire.  L’article indique:

Résultat: alors qu’un Megabit/seconde de bande passante, soit l’unité de base de mesure de la capacité de transfert d’un réseau, coûte 0,13 $ en moyenne à un Japonais, il faut près de 4 $ à un Canadien pour obtenir la même chose.

À titre comparatif, les Français (0,33 $), les Suédois (0,35$) ou les Américains (2,83 $) doivent débourser beaucoup moins pour avoir la chance d’échanger courriels, photos ou vidéos par Internet. Un clivage palpable cette semaine d’ailleurs alors que la compagnie Numéricâble en France proposait à ses clients une connexion par fibre optique contre 34 $ par mois. Au même moment, à Montréal, Vidéotron exposait sur son site une offre de branchement deux fois moins rapide pour les téléchargements et 100 fois moins rapide pour le téléversement en échange d’une facture de… 90 $, soit trois fois plus cher.

Bref, je vous ai longuement parlé du refus des entreprises Québécoises et Canadiennes à rejoindre les rangs du Web 2.0, le Web Participatif, en plus de l’entêtement de certaines personnes à ne pas faire confiances aux réseaux sociaux tel que Facebook et Twitter ou tout simplement d’acheter en ligne. Très triste de constater que notre retard est également notable au niveau de la réseautique où les “nouvelles technologies” que nous implantons ont parfois déjà six années de retard sur certains pays. L’innovation fait de plus en plus part à l’adoption de technologies qui existent depuis des années ailleurs, alors que ces mêmes pays continuent de s’améliorer d’année en année. Dommage que nous devenons un pays du tier-monde technologique…

«On était au-dessus de la mêlée, dit M. Barsalo. Mais tout ça est fini.» «Nous sommes désormais en retard sur le reste de la planète, renchérit Patricia Tessier, vice-présidente du marketing chez Sun Media. Ce retard ne cesse même de s’accentuer parce que personne ne semble vraiment en prendre conscience.»

Écrit par Francis Bilodeau @ 4:12 pm le 20 May 2009
Filed under: Commerce Électronique,Facebook,Internet,Marketing,Médias Sociaux,Technologie,Twitter,Veille Stratégique,Web 2.0,YouTube

Voici une petite vidéo présenté par Loïc Lemeur que j’ai trouvé via Bruno CLEMENT de MediasSociaux.com.

Pour faire une courte présentation, Loïc est sans contredit l’un des experts mondiaux francophones en terme de Web 2.0. Il est le co-fondateur d’une des plus prestigieuses conférences annuelle du Web au monde, LeWeb qui a lieu à Paris à chaque année.

Il est également le fondateur de Seesmic, une entreprise permettant de faire du vidéo en ligne et de répondre en temps réel par vidéo à des interventions. Bref, il est très occupé!

Cette vidéo explique quelques trucs et astuces pour lancer son produit efficacement sans passer par des solutions marketing parfois très couteuses. Il suggère plutôt de se forger une communauté de 1000 personnes pour lancer un bouche-à-oreille qui fera le succès de notre produit. Il ajoute qu’il est important d’être prêt à être à l’écoute de cette même communauté. Il suggère d’ailleurs de mettre en place un système de Feedback comme Seesmic utilise (propulsé par UserVoice) pour recueillir les commentaires ou d’utiliser la recherche de Twitter pour faire des recherches en temps réel sur notre produit. Voici le vidéo et vous pouvez suivre Loïc sur Twitter également.

Écrit par Francis Bilodeau @ 10:10 am le 19 December 2008
Filed under: Achats,Google,Technologie

L’année se termine sous peu et qui dit fin d’année dit Noël et cadeaux! Alors qu’est-ce qui est le plus “hot” sur le marché actuellement? Qu’est-ce qui est pratiquement impossible à trouver en magasin?

Et bien le réputé site web de Forbes répond à cette question. Voici le Top 10 des cadeaux les plus recherchés:

1. Nintendo Wii

Encore cette année, la Wii est sur la coche comme on dit. La console qui surpasse “Dieu” en nombre de recherches sur Google est encore et toujours aussi populaire auprès des touts petits comme chez les adultes. Nintendo a vendu 2.04 million de consoles en Novembre 2008. C’est le plus gros chiffre de ventes total pour un mois différent de Décembre et le double des consoles que Nintendo a vendus en Novembre 2007. Bref, c’est un mouvement qui ne s’essoufle pas!

2. Wii Fit with the Wii Balance board

Wii Fit permet aux utilisateurs d’effectuer de l’entraînement pour augmenter sa force, effectuer des excercices d’aérobie et du Yoga et améliorer son équilibre tout en s’amusant. Le jeu peut également évaluer votre indice de masse corporelle et vous aider à accomplir vos objectifs!

3. iPod Touch

Pour ceux qui ne veulent pas payé pour un abonnement de service cellulaire pendant 3 ans, le iPod Touch est une excellente solution! Offert en modèle de 8GB, 16GB et 32GB pour des prix variants de 229,00$ à 399,00$, le iPod Touch est un des “gadgets” les plus recherchés cette année.

4. XBox 360

La console par excellence des mordus de jeux vidéos en fait baver plus d’un! Avec la XBox Live! où un joueur peut rejoindre d’autre joueurs du monde entier, c’est une console qui risque de garder occupée!

5. Nintendo DS

La console portable de Nintendo est encore une fois très performante dans les idées cadeaux et c’est normal! Surtout grâce à un prix peu dispendieux (autour de 130$), des graphiques solides et une pile rechargeable d’une durée de 6 à 10 heures!

6. iPod Nano

Le iPod Nano est beaucoup plus petit et comprend beaucoup moins de qualités que son cousin le iPod Touch, mais il offre tout de même une capacité de 8GB ou 16GB pour un prix beaucoup plus mince variant de 149$ à 200$. Vous pouvez donc écouter votre musique ou des vidéos partout où vous le voulez!

7. Ugg Boots

Une place derrière l’iPod Nano sur les plus-recherchées sur le Web, ces bottes en peau de mouton sont de retour. Populaire et pratique en Australie depuis des décennies avant qu’ils ne deviennent des accoutrements en Amérique, ces bottes ont été récemment repéré sur des célébrités comme Leonardo DiCaprio, ce qui l’en a fait l’un des cadeaux les plus recherchés cette année.

8. Nikon D90

Cet appareil de Nikon est le seul appareil photo qui se retrouve dans le top 10 des cadeaux les plus chauds de l’année. Avec son appareil de 12,9 mégapixels, il offre des photos de hautes résolution de qualité professionnelle allant à des résolution jusqu’à 4288 par 2848 pixels. Il peut même enregistrer des clips vidéo de cette taille. Mais gageons que seulement des riches pourront offrir ce cadeau puisqu’il coute environ 1,300$!

9. Zune

La réponse de Microsoft à l’iPod est pas mal moins tendance que le “jouet” d’Apple, mais ceux qui veulent avoir un stockage de masse avec l’apprécieront. Pour 250$ il est possible d’avoir un Zune contenant 120GB! Il possède également un lecteur de fréquences FM dans l’appareil, ce qui est un autre atout. Si vous avez un Zune, vous pouvez également partager des fichiers à partir d’un mode sans fil avec d’autres utilisateurs de Zune… Ça c’est si vous pouvez en trouver!

10. Digital Picture Frame

Un autre produit qui est très à la mode est le cadre photo numérique qui permet de mettre ces photos numériques dans le cadre à partir de votre ordinateur. C’est très pratique puisque nous pouvons mettre à jour nos photos facilement et également en ajouter des nouvelles d’une manière simple et efficace!

Écrit par Francis Bilodeau @ 1:22 pm le 21 November 2008
Filed under: Internet,Marketing,Médias Sociaux,Technologie,Web 2.0

L’équipe de Barack Obama a fait preuve d’une plus grande compréhension du Web et a employé cette technologie d’une manière plus efficace que tout autre candidat à l’élection présidentielle avant lui. Sa campagne a utilisé le Web pour la collecte de fonds et lui a permis de se rapprocher grandement de ses électeurs. Contrairement à McCain, qui avait admis qu’il ne connaissait absolument rien du domaine des ordinateurs, Obama a été repéré régulièrement en utilisant des ordinateurs de poche. L’Internet a donc joué un rôle clé dans la campagne d’Obama.

Sa campagne a été omniprésente sur Internet, à partir d’une chaîne YouTube dédiée à Obama, suivi des pages MySpace et Facebook, ainsi que sur Twitter, en plus de l’application Obama’08 pour que l’iPhone affiche les mises à jour importantes et les statistiques de la campagne. Cette application permettait également aux supporters de faire appel à leurs amis pour l’aider dans sa quête à la présidence. Son équipe a même acheté des annonces dans des jeux comme Burnout Paradise et Madden NFL 09 pour l’aider à se connecter avec un public plus jeune. Alors, que pouvons-nous attendre de cette passion du monde techno qu’Obama possède? Voici le top 3 des promesses qu’Obama a promis de mettre en application dans ses discours.

1. Neutralité d’Internet

L’objectif de la neutralité de l’Internet est de fixer des règles et mettre en place des lois pour forcer les fournisseurs de services de téléphonie à fournir un service d’accès libre. Contrairement à McCain, qui a voulu laisser le secteur privé régler cette question, Obama a promis de faire respecter la neutralité d’Internet par le biais de la législation fédérale. Obama mentionne que “l’une des principales raisons que l’Internet a été un tel succès, c’est parce qu’il est le réseau le plus ouvert dans l’histoire.” Cette loi empêcherait donc par exemple les distributeurs d’offrir Internet à partir d’un service à la carte.

2. Le haut débit partout aux États-Unis

Quand il s’agit de l’Internet à haut débit, les États-Unis est un pays en retard par rapport à la plupart des régions du monde. En termes de vitesse, une étude met les États-Unis à la position 15 sur une échelle mondiale, loin derrière les dirigeants du Japon, de Corée du Sud et la Finlande. Obama a promis d’élargir le fonds de service universel afin de re-construire l’infrastructure de la nation pour de la large bande. Si cette promesse sera tenue, se sera l’une des plus importantes améliorations de l’infrastructure de notre temps. Selon Obama, il est nécessaire de fournir à la population des États-Unis un accès à large bande dont elles auront besoin à l’avenir.

3. Protection de la vie privée

Malheureusement, notre protection de la vie privée semble être toujours faire un pas en arrière quand il s’agit de haute technologie et de scénarios en ligne. Obama propose une sécurité accrue pour les dossiers de santé électroniques et de nouvelles mesures visant à restreindre l’usage des renseignements personnels stockés dans des bases de données électroniques. Les cyber-criminels sont également à l’ordre du jour: Le Président élu a promis d’améliorer le budget pour combattre le spam et la lutte contre le hameçonnage et les logiciels malveillants.

Écrit par Francis Bilodeau @ 9:50 am le 12 September 2008
Filed under: Achats,Actualité,Technologie

Pour faire suite à une discussion assez animée qui a eu lieu sur mon blogue concernant sur le retard du Québec par rapport au reste du Canada sur Facebook (40% pour le Canada comparativement à 18% pour le Québec), j’ai tombé un peu plus tôt cette semaine sur un article de Canöe qui note un retard catégorique du Québec sur le marché de la vente de musique en ligne.

«Le marché en ligne est de 12% au Canada, 15% pour l’ensemble de la planète, 30% aux États-Unis, 60% en Corée du Sud et moins de 2% au Québec», note Solange Drouin, vice-présidente aux affaires publiques et directrice générale de l’ADISQ.

[ … ]

En revanche, si le Québec traîne la patte, c’est parce que nous achetons encore beaucoup de disques en vente au détail. «En 2007, plus de la moitié de ce qui a été acheté au Québec l’était d’artistes québécois», note Solange Drouin. «La chute du CD a été moins dramatique au Québec qu’aux États-Unis parce qu’on ne veut pas pirater nos artistes, mais ce n’est pas vrai pour les artistes d’ailleurs», conclut Olivier Trudeau.

Je trouve cette dernière phrase assez contradictoire par M. Trudeau. Les gens sont assez branchés pour pirater les Américains, mais refuse d’acheter un single Québecois en ligne, ils préfèrent aller en magasin et dépenser 15$ pour avoir le disque au complet? Ou serait-ce plutôt parce que l’ADISQ préfère pousser la vente de disque en magasin puisqu’il y a moins de revenus possible en vendant à la chanson vu un marché plus petit?

Mais bon, la plupart de mes lecteurs sont assez branchés pour acheter de la musique en ligne et même si je doute pas mal de la vérité de ces chiffres qui sont avancés, je dois dire que s’ils sont véridique, ça me déçois et pas mal. J’ai moi-même une philosophie “Américanisé” sur ce domaine. Cela fait, des années et des années que je n’ai pas acheté un CD en magasin. Je n’ai même plus de lecteur CD que j’utilise activement chez moi. Ce que je n’aime pas d’un CD c’est que même si l’artiste est génial, il y a toujours en moyenne la moitié des chansons que je n’aime pas sur son disque. Je préfère plutôt avoir un budget de 25$ par mois pour acheter des hits à 99 cents sur le iTunes Store. 25 hits par mois c’est beaucoup et il y a des mois où je ne dépense même pas tout mon budget! Les chansons sont directement transférés sur mon lecteur MP3, je peux avoir mes propres listes d’écoute et faire mes propres compilations.

Peu importe mes opinions et mes habitudes personnelles, le fait est que nous sommes en retard sur le Canada et environ trois ans de retard sur les Américains. Retard technologique qui se remarque dans les entreprises également. On préfère le statu quo et le maintien des technologies actuelles il faut croire. Désolant…

Recevez les billets par courriel!


Add to Netvibes
Add to Google
Subscribe with Bloglines

 TwitterCounter for @fbilodeau


Mon Twitter

Calendrier

August 2017
M T W T F S S
« Sep    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031