KranF.com – Le Blogue

Technologies, Médias Sociaux et Marketing Internet

Archive pour la Catégorie 'Web 2.0'

Écrit par Francis Bilodeau @ 8:41 am le 23 December 2008
Filed under: Blogue,Commerce Électronique,Entreprise,Google,Innovation,Internet,Marketing,Médias Sociaux,Web 2.0,Webcom

Vous vous rappelez peut-être du résumé que je vous avais pondu il y a quelques semaines concernant l’excellente conférence sur les avantages du Web 2.0 dans un contexte d’affaires donnée par Yves Carignan et Michelle Blanc. Et bien j’ai le bonheur de vous annoncer que le site lesaffaires.tv ont mis en ligne hier la dite conférence d’une durée d’environ 42 minutes. Vous pouvez d’ailleurs la consulter ci-bas. Je vous invites également à voir d’autres conférences qui ont eu lieu au Webcom sur le site lesaffaires.tv en recherchant “Webcom” dans la zone de recherche (et ce gratuitement bien sûr!). Bon visionnement!

Écrit par Francis Bilodeau @ 1:22 pm le 21 November 2008
Filed under: Internet,Marketing,Médias Sociaux,Technologie,Web 2.0

L’équipe de Barack Obama a fait preuve d’une plus grande compréhension du Web et a employé cette technologie d’une manière plus efficace que tout autre candidat à l’élection présidentielle avant lui. Sa campagne a utilisé le Web pour la collecte de fonds et lui a permis de se rapprocher grandement de ses électeurs. Contrairement à McCain, qui avait admis qu’il ne connaissait absolument rien du domaine des ordinateurs, Obama a été repéré régulièrement en utilisant des ordinateurs de poche. L’Internet a donc joué un rôle clé dans la campagne d’Obama.

Sa campagne a été omniprésente sur Internet, à partir d’une chaîne YouTube dédiée à Obama, suivi des pages MySpace et Facebook, ainsi que sur Twitter, en plus de l’application Obama’08 pour que l’iPhone affiche les mises à jour importantes et les statistiques de la campagne. Cette application permettait également aux supporters de faire appel à leurs amis pour l’aider dans sa quête à la présidence. Son équipe a même acheté des annonces dans des jeux comme Burnout Paradise et Madden NFL 09 pour l’aider à se connecter avec un public plus jeune. Alors, que pouvons-nous attendre de cette passion du monde techno qu’Obama possède? Voici le top 3 des promesses qu’Obama a promis de mettre en application dans ses discours.

1. Neutralité d’Internet

L’objectif de la neutralité de l’Internet est de fixer des règles et mettre en place des lois pour forcer les fournisseurs de services de téléphonie à fournir un service d’accès libre. Contrairement à McCain, qui a voulu laisser le secteur privé régler cette question, Obama a promis de faire respecter la neutralité d’Internet par le biais de la législation fédérale. Obama mentionne que “l’une des principales raisons que l’Internet a été un tel succès, c’est parce qu’il est le réseau le plus ouvert dans l’histoire.” Cette loi empêcherait donc par exemple les distributeurs d’offrir Internet à partir d’un service à la carte.

2. Le haut débit partout aux États-Unis

Quand il s’agit de l’Internet à haut débit, les États-Unis est un pays en retard par rapport à la plupart des régions du monde. En termes de vitesse, une étude met les États-Unis à la position 15 sur une échelle mondiale, loin derrière les dirigeants du Japon, de Corée du Sud et la Finlande. Obama a promis d’élargir le fonds de service universel afin de re-construire l’infrastructure de la nation pour de la large bande. Si cette promesse sera tenue, se sera l’une des plus importantes améliorations de l’infrastructure de notre temps. Selon Obama, il est nécessaire de fournir à la population des États-Unis un accès à large bande dont elles auront besoin à l’avenir.

3. Protection de la vie privée

Malheureusement, notre protection de la vie privée semble être toujours faire un pas en arrière quand il s’agit de haute technologie et de scénarios en ligne. Obama propose une sécurité accrue pour les dossiers de santé électroniques et de nouvelles mesures visant à restreindre l’usage des renseignements personnels stockés dans des bases de données électroniques. Les cyber-criminels sont également à l’ordre du jour: Le Président élu a promis d’améliorer le budget pour combattre le spam et la lutte contre le hameçonnage et les logiciels malveillants.

Écrit par Francis Bilodeau @ 3:00 pm le 7 November 2008
Filed under: Entreprise,Innovation,Je, Me, Moi,Marketing,Web 2.0

Ce Mercredi prochain, j’assisterai au Webcom-Montréal pour l’entreprise pour laquelle je travaille: Dessins Drummond. L’entreprise sera également figurée dans une conférence donnée par Yves Carignan (Président Directeur-Général) et Michelle Blanc (Consultante en commerce électronique). Ce sera également l’occasion de recevoir en main propre le prix Intrablog Innovation 2008 que nous avons remporté un peu plus tôt cette année! J’ai donc très hâte d’assister à cette conférence. Vous pouvez également consulter un résumé de la présentation ici (PDF)!

Également, ce sera l’occasion pour moi de bloguer sur l’événement. Avant tout, il y a plusieurs conférenciers de renommé internationale! Beaucoup d’informations en une journée sur la situation du Web 2.0 et c’est difficile de tout se rappeler après l’événement… Je tentrai donc de vous offrir un résumé de ma journée du Webcom ce Mercredi, 12 Novembre!

Écrit par Francis Bilodeau @ 4:29 pm le 30 October 2008
Filed under: Entreprise,Vidéo,Web 2.0

Kevin Rose, le fondateur du très populaire Digg, s’inspire d’un billet de Paul Graham qui explique pourquoi débuter son entreprise pendant une période de crise économique pour pousser un vidéo que vous pouvez visionner dans le bas de ce billet. Dans la vidéo, il explique comment Digg et Facebook ont réussi à avoir une place de choix dans le monde du Web 2.0. Ils étaient avant tout des précurseurs du modèle et par le fait même, ont réussi à avoir une bonne couverture par les médias contrairement aux présents sites Web 2.0 qui eux ont plus de difficultés à percer, bien qu’il y ait toujours des exceptions comme Twitter. Il donne également des conseils à ceux qui veulent lancer leur projet. Bref, c’est un vidéo très intéressant que je vous invites à regarder si vous parlez l’anglais!

Why to start a new startup in a bad economywww.kevinrose.com

Écrit par Francis Bilodeau @ 4:18 pm le 27 October 2008
Filed under: Achats,Innovation,Internet,Web 2.0

J’ai donné en exemple cette année à plusieurs personnes le modèle de Nine Inch Nails et RadioHead qui ont décidé de donner leur musique gratuitement, tout en donnant aux fans la possibilité de faire don au groupe pour leur performance. Pour ces deux groupes, ce modèle fût un succès énorme. D’ailleurs, ils ont fait plus d’argent de cette manière qu’en utilisant la méthode de vente traditionnelle. Nine Inch Nails ont fait 1,6 millions de dollars en dons dès la première semaine et pour Radiohead et bien ils ont fait plus d’argent en dons que les ventes de tous leur autres albums réunis! Ne croyez-vous pas que cela fait du sens? Donnez votre musique gratuitement et si les gens aiment votre produit, ils vous le remettrons en dons. Cela  fonctionne pour NIN et Radiohead. Toutefois, il semblerait que “donner sa musique gratuitement” rapporte seulement pour les artistes dont leur renommés est déjà acquise…

Ce modèle de don, Jamendo là compris. Jamendo est l’un des plus grands sites de partage de musique grauit et légal où les utilisateurs ont la possibilité de donner de l’argent aux artistes qu’ils aimeraient soutenir. Depuis le lancement du site en Juin 2005, près d’un demi-million d’utilisateurs ce sont abonnés. En trois ans, le site s’est transformé en l’une des plus grandes communautés de partage de musique. Il semble cependant que le bouton “donnez un don” ne sert à pas grand chose.

TorrentFreak ont examiné le nombre total de dons jusqu’au 25 Octobre 2008 et les résultats sont tout à fait révélateur. Sur les 423.968 utilisateurs, 1650 ont fait don d’un montant d’argent, un peu moins de 0,5% des inscrits. Au total, ces utilisateurs ont donné 2712 fois pour un total en argent d’un peu plus de $36,000. Cela se traduit par une moyenne d’un peu plus de 10$ par don. Le plus grand don sur Jamendo jusqu’à présent était de 200 Euros (250$). Impressionnant, mais pas aussi impressionnant que le don de 5000$ du chanteur du groupe Nine Inch Nails (Trent Reznor) lorsqu’il a télécharger l’exemplaire gratuit de l’album de Radiohead.

Toujours selon TorrentFreak, l’un des plus gros artiste sur Jamendo est Rob Costlow, avec un peu plus de 1000$ en dons sur trois ans. Sur Jamendo, ses deux albums ont été téléchargés plus de 50000 fois, et plus d’un demi-million de personnes ont écoutés sa musique sur le site. Jamendo a actuellement près de 10000 artistes (pas tous n’accepte les dons), et 648 de ceux-là ont obtenu au moins un don. Cela veut-il dire que les artistes ne doivent pas donner leur musique gratuitement?

La réponse à cette question est simple. Si leur but est de faire des milliers de dollars à partir de dons, probablement pas. Toutefois, ce n’est pas ce que la plupart des artistes ont l’intention de faire. Ils veulent que leur musique soit entendue, créer une audience et se chercher des fans ici et là. Les gens qui téléchargent leur musique gratuitement sont potentiellement des personnes qui visitent leurs concerts, achètent des produits dérivés et parle à leurs amis de ce groupe qu’il ont découvert. Les artistes moins connus ne seront donc jamais en mesure de générer un revenu à partir de dons, mais faire don de leur musique gratuitement fait partie d’un modèle d’affaires viable.

Écrit par Francis Bilodeau @ 8:07 am le 2 October 2008
Filed under: Actualité,Web 2.0,YouTube

Je prend connaissance via le blogue de Dominic Arpin ce matin que les artistes Américain ont également crée un vidéo sur YouTube pour faire falloir un point: sortir le vote. Contrairement aux artistes Québécois qui sont anti-démocratique avec leur stupide vote stratégique anti-Conservateur (c’est drôle de voir que la gau-gauche à un problème avec la démocratie lorsque la population pense plus à droite), les artistes américains tente plutôt de promouvoir le fait de s’inscrire pour aller voter, ce que nous pouvons faire en ligne. Pas de démagogie, tout simplement un message positif pour sortir le vote. Ça c’est cool!

Écrit par Francis Bilodeau @ 1:11 pm le 30 September 2008
Filed under: Hors-sujet,Web 2.0,YouTube

Je n’ai pas fait de cas lorsque les artistes ont mis en ligne un vidéo sur YouTube (plus de 500,000 vues), mais je suis plus que tanné d’en entendre parler dans les médias et sur le Web. Ce matin, je prends connaissance du site unissonsnosvoix.ca qui prône un vote stratégique, à mes yeux anti-démocratique contre Stephen Harper, le gars qui fait peur. Une charge à fond de train contre Harper que je vois partout dans les médias que ce soit à TVA, Radio-Canada, Cyberpresse, partout! Quelle pollution visuelle… tout ça  Principalement à cause de coupures aux artistes. De tous les sujets, on parle que de ça, car ce sont ces mêmes artistes qui ont la tribune. Je suis plus qu’à bout de voir ça partout sur le Web et j’ai sincèrement hâte au matin du 15 octobre, lorsque les Conservateurs seront majoritaires.

Je ne puis expliquer mieux ce que représente les coupures aux artistes, tel que publié sur le blogue de CHOI Radio X par Denis Gravel.

Les artistes pleurent sans arrêt depuis quelques semaines en raison de coupures sur leurs subventions de 45 millions de dollars. Les subventions totales dans le domaine de la culture sont de l’ordre de près de neuf milliards de dollars. Règle de trois: on braille pour une réduction de budget de 0,5%. Cinquante sous dans une tranche de cent dollars.

[ … ]

Parlons maintenant des sculpteurs, danseurs et autres artistes des petits théâtres sur qui on veut attirer notre attention. Ceux qui sont pauvres et qui ne vont pas aux galas. Ceux qui ne font pas des sketches à gros budget pour défendre leurs idées. Et bien, pouvez-vous me dire pourquoi ces artistes doivent avoir un traitement de faveur par rapport à l’entreprise qui en arrache dans son domaine de prédilection? Ou au joueur de hockey qui veut continuer à fréquenter les arénas mais qui n’atteindra jamais les circuits professionnels? Pourquoi l’artiste qui ne fait pas d’argent ne fait-il pas de son art un hobby?

[ … ]

O,5%. Cinquante sous dans une tranche de cent piasses. Si vous voulez sauver de la famine tous ces pauvres artistes, vous n’avez qu’à demander aux Éric Lapointe de ce monde de remettre leurs subventions aux moins nantis qu’eux. Parce que n’oubliez pas que tous nos artistes millionnaires empochent encore pour chacun de leurs albums.

Donc, on a tout ce combat à la TV et sur le Web pour 0,5% ! Est-ce que l’on peut passer à autre chose maintenant? Merci.

Écrit par Francis Bilodeau @ 4:03 pm le 9 September 2008
Filed under: Facebook,Web 2.0

Malgré le fait que le nouveau Facebook soit mis de côté en grande majorité par les utilisateurs, les administrateurs du site de Facebook devraient aller de l’avant d’ici la semaine prochaine avec l’obligation pour tous les utilisateurs d’utiliser le nouveau Facebook. Selon le blog de Compete, à la mi-Août 60% des utilisateurs ont essayé le nouveau Facebook. Par contre, 40% de ces mêmes utilisateurs ont préféré retourner à l’ancien Facebook.

Old Facebook

Les utilisateurs du vieux Facebook voient désormais en page d’accueil du site un message leur invitant à utiliser le nouveau Facebook dès maintenant, puisque celui-ci sera dorénavant le seul utilisé. Il n’en fallait pas plus pour que des groupes très populaires sur Facebook voient le jour, prônant ainsi une certaine révolte chez les utilisateurs. En effet, ceux-ci suggère plutôt comme solution de conserver le choix d’utiliser un Facebook où l’autre. Vous pouvez visiter ces groupes ici et ici.

Quoi qu’il en soit, espérons que cela ne causera pas une révolte comme l’avénement de Beacon

Écrit par Francis Bilodeau @ 8:55 pm le 21 August 2008
Filed under: Entreprise,Marketing,Médias Sociaux,Web 2.0

Je lis un billet de Claude Malaison ce soir, un des tops au Québec en ce qui attrait au Web 2.0. Celui-ci fait une montée de lait concernant l’opinion de certaines entreprises qui pensent que payer 395$ est trop cher pour assister à cette conférence. Qu’est-ce que le WebCom? C’est un panel où plusieurs experts internationaux du monde Web 2.0 donnent diverses conférences qui se déroule en une journée. Les conférences sont classés en trois thèmes soit la communication, le marketing et la technologie. Un must pour les entreprises qui devront devenir innovatrice dans un monde de plus en plus compétitif où le Web sera une grande partie du champ de bataille. Voici une citation de Claude Malaison concernant son opinion sur les supposés coûts trop élevés du WebCom.

Le Québec, ses entreprises, ses agences, ses professionnels et ses travailleurs autonomes sont-ils pauvres au point de ne pas être capables de débourser 395 $ pour assister à la plus grande conférence française en Amérique du Nord sur le Web 2.0 ? Et qu’en plus, cette conférence est inscrite pour les entreprises au programme gouvernemental du 1% en matière de formation?

[ … ]

J’en ai déjà parlé : La frilosité du Québec, le manque de vision de ses entreprises, son immobilisme technologique et créatif, surtout à l’interne. Se plaindre que payer 395 $ pour voir dans une journée huit experts internationaux et de multitudes d’études de cas concrètes sur le comment du Web 2,0.

Je tends malheureusement à être en accord avec Claude Malaison. Les entreprises Québecoises, c’est présentement une honte et le pire c’est que c’est le status-quo! On se fait clancher par le Canada Anglais et les Américains et le pire, c’est qu’on est surtout très en retard sur eux. Certains gros détaillants Québecois que je ne nommerai pas n’ont même pas de panier d’achats en ligne sur leur site Web. Alors n’allez surtout pas leur parler de blogue, de wiki, de widgets, de médias sociaux, etc. Le manque de vision sur ces aspects du Web finira par coûter très cher. Pas mal plus qu’un simple 395$ pour assister à une conférence.

De plus, ce que je remarque c’est que tout ces “gadgets Web 2.0” sont considérés par les entreprises comme étant de l’usage personnel que nous faisons à la maison et que cela n’a aucun potentiel en entreprise. Vous parlez d’intégrer ces outils et ils auront la réponse facile du: J’ai pas le temps de blogger ou qu’est-ce que ça m’apporte, ça me donne pas une cenne?

Minime sont les entreprises qui penchent vers le pouvoir du médium Web 2.0 et je suis particulièrement fier que Dessins Drummond en soit une qui ait du succès en utilisant cette méthode. D’ailleurs, Yves Carignan aura le bonheur de donner une conférence sur le sujet au Webcom accompagné de Michelle Blanc. Déjà, l’exposure qu’a Dessins Drummond est une victoire et prouve que l’usage du Web 2.0 peut apporter des résultats. C’est d’ailleurs grâce à Dessins Drummond que j’aurai la chance d’assister à nouveau au Webcom le 12 Novembre. J’y étais pour la première fois en Mai 2008 et j’ai très hâte d’y être à nouveau.

En terminant, je n’ai qu’une chose à dire… Wake up, guys!

Écrit par Francis Bilodeau @ 6:28 pm le 11 August 2008
Filed under: Actualité,Fraude,Médias Sociaux,Sécurité,Web 2.0

C’est via cet article sur le TheNextWeb que j’apprends que Facebook fait présentement face à de nombreuses tentatives de hameçonnage (phishing scams) venant de la Chine. En gros, il s’agit d’une attaque perpétrée en faisant une copie du véritable site web de Facebook afin de faire croire à la victime qu’elle est sur un site de confiance pour usurper ses informations personnelles. Comme l’indique l’article, ce qui est inquiétant est que ces sites deviennent de plus en plus complexe et déjouent même les alertes de navigateurs tel que Firefox et Internet Explorer.

Donc, si vous recevez un courriel d’un ami ou du personnel de Facebook vous demandant de vous connecter sur le site, remarquez l’url du site web (facebook.com). Dans le cas présent, l’auteur du billet que la copie à éviter est le FACEilBOOK.com. Donc, évitez à tout prix les URLs du genre! Même si vous vous connectez avec des informations fausses, le site pourra être en mesure de voler votre Cookie et d’avoir accès à vos informations personnelles, soyez-en avisé!

Le vol de vos informations Facebook ne pourrait peut-être pas votre plus gros problème. La plupart des utilisateurs sont lâches et ne désirent pas se rappeler les tous les mots de passes sur les sites, blogues et services qu’ils sont inscrits. Je m’inclus également dans le lot! J’utilise donc sporadiquement le même mot de passe pour différents sites. Il est de mise qu’un utilisateur qui a accès à votre compte Facebook pourrait également vous voler vos courriels, informations bancaires et autres. Utiliser des mots de passes différents pour chaque site peut être un suivi supplémentaire, mais peut-être que ça en vaut la peine en cas de pépin!

Recevez les billets par courriel!


Add to Netvibes
Add to Google
Subscribe with Bloglines

 TwitterCounter for @fbilodeau


Mon Twitter

Calendrier

January 2018
M T W T F S S
« Sep    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031