KranF.com – Le Blogue

Technologies, Médias Sociaux et Marketing Internet
Écrit par Francis Bilodeau @ 11:32 am le 5 February 2009
Filed under: Entreprise,Google,Web 2.0

Vous avez peut-être pris connaissance du bogue que Google a éprouvé Samedi dernier entre 9h30 et 10h25. Tous les sites Web affichés dans les résultats de recherche, incluant celui de Google, étaient considérés comme malveillants par le moteur de recherche en affichant le message “ce site pourrait endommager votre ordinateur”.

C’est malheureusement dans ce genre de situation que l’on se questionne et justement la première question qui me vient en tête est: sommes-nous trop dépendant de Google?

Si Google devenait inutilisable pour une période de 72 heures ou plus, jusqu’à quel point ce serait perturbateur pour l’économie? Combien de détaillants en ligne aurait un ralentissement dans leurs affaires? Est-ce que les chercheurs d’emplois serait sur le chômage plus longtemps? Jusqu’à quel point les travailleurs de l’information (qui recherche certainement en ligne quelques heures par jour) seront touchés?

Quelques fois, même l’entreprise avec les infrastructures les plus solides et les plus fiables n’est pas à l’abri de son maillon le plus faible. Et souvent, le maillon le plus faible est humain et cela ne changera pas.

Dans le cas de l’erreur de Google, qui a été causé par une simple erreur humaine, le monde l’a perçu de manière correcte, sans de graves perturbations. Mais la question de dépendance se pose, la même qui a été posé lorsque que Microsoft a été dans une position de domination totale. J’en ai discuté avec un ami en début de semaine et son point était d’apporter une réglementation, lorsqu’une entreprise offre un service essentiel, pour veiller à ce que ce ne soit jamais un goulot d’étranglement pour l’économie. Après tout, bien qu’il y ait d’autres moteurs de recherche qui sont à portée de clics, Google est beaucoup plus qu’un simple moteur de recherche maintenant. Il contient de plus en plus de services essentiels et la vie des gens est de plus en plus en ligne avec les produits Google (Gmail, News, Finance, Reader, etc), une erreur dans l’un des aspects de la suite de produits de Google pourrait avoir un effet domino sur l’ensemble d’entre eux, et entraver de manière significative la productivité jusqu’à ce que Google détermine la source de l’erreur.

Ceux qui me connaissent savent que j’ai tendance à éviter la réglementation gouvernementale dans la mesure du possible et dans ce cas, la réponse à la position dominante de Microsoft n’est pas la réglementation: c’est la concurrence. Google, aussi gros puisse-t’il être, devra faire face à une concurrence accrue sur le Web. Au fil du temps, l’open source et d’autres tendances seront sans aucun doute là pour diminuer la pertinence de Google dans le quotidien des gens et diminuera notre dépendance face à leur services. Un peu comme notre argent, c’est toujours mieux d’avoir plusieurs solutions de placement qu’une seule…

Mais pour l’instant, je ne peux m’empêcher de sentir un peu vulnérable!

Écrit par Francis Bilodeau @ 5:41 pm le 15 July 2008
Filed under: Achats,Actualité,Cellulaire,iPhone,Je, Me, Moi

Mes péripéties avec Rogers étant maintenant terminées ou presque (mon ancien numéro de Bell n’est pas encore transféré sur le réseau Rogers, je dois les contacter de nouveau… Merci à leur support téléphonique, rapide et efficace, ce dossier est maintenant réglé), je peux maintenant vous partager mes opinions sur le iPhone après quelques jours d’utilisations.

my iphone background

Points positifs

  • D’abord, j’adore le “look & feel” du téléphone. Il est léger, rapide, simple d’utilisation avec un écran tactile et aucun bouton (à part pour le volume et le bouton de retour au bas du iPhone).
  • Synchroniser ses contacts, chansons, vidéos, etc… est tout a fait simple grâce à iTunes. Vous branchez l’appareil et sélectionnez vos options de synchronisation à partir du logiciel et le tour est joué! Tout se synchronisera automatiquement à partir de votre ordinateur. C’est également possible de tout synchroniser sans être branché à votre ordinateur à partir de Mobile Me. Cependant, je n’ai pas testé ce logiciel puisqu’il est payant. (99$ par année)
  • Vous pouvez configurer plusieurs comptes e-mail à la fois, donc si vous avez un e-mail au travail, un à la maison et un compte GMail, vous pouvez tous les ajouter sur votre iPhone et il devient très facile de les consulter aisément.
  • La caméra intégrée donne d’assez bonne photos! C’est également possible de prendre des photos du iPhone en tant que tel comme vous voyez dans ce billet. Les photos sont prises directement de mon appareil. Astuce: Pour faire la même chose, tenez enfoncé le bouton du bas et appuyer sur le bouton de mise en marche. L’écran devrait s’illuminer et la photo se retrouvera dans votre album photos).
  • La messagerie visuelle est incroyable! Fini d’être obligé d’écouter les messages de sa boîte vocale un à un. Vous voyez maintenant tous vos messages et vous sélectionnez celui que vous voulez écouter.
  • Le App Store est un charme. Beaucoup de potentiel pour les tiers développeurs. Pour ceux qui ne connaissent pas, vous pouvez y accéder à partir de iTunes sur votre ordinateur ou via le App Store sur votre iPhone. Dans ce magasin, nous y retrouvons des applications de tous genres (jeux, productivité, réseau social, etc.) Présentement, j’en ai installé trois dont Facebook, qui est une version allégée du populaire site Internet. J’ai également installé NetNewsWire qui est un lecteur de fil RSS. Finalement, la dernière qui m’impressionne le plus est Shazam. Le but de cette application est de vous permettre d’identifier des chansons. Nous avons tous déjà entendu dans un magasin, à la radio ou au cinéma une chanson que nous aimerions acheter, mais impossible de savoir le titre. Grâce à cette application, vous faites entendre la chanson à l’application et elle l’identifiera pour vous via sa banque de 5 millions de chansons. C’est très efficace, j’ai fais de nombreux tests et l’application ne s’est jamais trompée!

L'application Shazam

Points négatifs

  • Impossible de filmer avec sa caméra. Avec un disque dur de 8 Gigs ou 16 Gigs, ceci aurait pu être intéressant de faire du vidéo. Malheureusement ce n’est pas le cas.
  • Pas de logiciel client SSH pour le moment non plus. C’est important pour moi, car vu mon travail, il m’arrive de faire du support au niveau des serveurs Web à distance.
  • L’internet (Safari) est un peu lent lorsque nous ne sommes pas en WiFi.
  • La batterie s’écoule très rapidement. Sûrement parce que il est souvent allumé ou qu’il se synchronise. Jusqu’à maintenant, j’utilise environ la moitié de la charge par jour alors que je pouvais durer jusqu’à une semaine avec mon Blackberry.
  • Aucun accessoire n’est inclus avec le téléphone, en excluant les chargeurs et écouteurs. J’aurais bien aimé avoir au moins un protecteur pour l’écran ou un étui pour la ceinture. Il faudra magasiner en ligne pour ces accessoires.
  • Le clavier tactile est quelque peu difficile d’utilisation au départ, mais avec le temps on s’habitue.

Malgré ses petits points, dont certains pourront peut-être se régler grâce à l’excellent App Store, je demeure pleinement satisfait de mon achat. L’une des raisons principales et également dû à mon plan 6 GB, puisque je n’ai maintenant aucun souci à me faire au niveau de la bande passante et de l’utilisation de mon téléphone! Si pour vous avoir un téléphone avec vos contacts, l’internet, vos courriels et un iPod à portée de main est important le iPhone est pour vous et je vous le conseilles, vous ne regretterez pas. Je suis déjà “addict” au mien!

En terminant, ceci sera mon dernier billet pour le iPhone, du moins pour le futur rapproché. Je sais que j’en ai parlé beaucoup dans mes derniers billets… Inutile d’en faire la remarque! 😉

Recevez les billets par courriel!


Add to Netvibes
Add to Google
Subscribe with Bloglines

 TwitterCounter for @fbilodeau


Mon Twitter

Calendrier

December 2017
M T W T F S S
« Sep    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031